Par -

Suite aux attaques que les banques du réseau Swift ont subi, de nombreuses enquêtes sont menées pour découvrir, la faille de sécurité du protocole Swift. D’après les responsables du réseau, de nombreuses banques ont été touchées par ce genre d’attaque.

Actuellement, les investigations continuer, mais cette attaque a créé une certaine méfiance que les banques auront du mal à effacer. Il faut dire que l’attaque de la banque centrale du Bangladesh n’est pas l’unique attaque. D’ailleurs, une autre banque de l’Équateur a fait l’objet d’une attaque identique.

Quant à Symantec, il a répertorié deux autres cyberattaques au méthodes identiques, qui doit avoir été menée par les mêmes hackers qui ont attaquer la banque centrale du Bangladesh.

Symantec avait également fait part d’une cyberattaque contre une banque installée aux Philippines et celle de la banque Tien Phong au Vietnam qui a failli perdre 1 millions de dollars.

Par contre, Symantec n’a donné aucune information détaillée sur la banque philippine. Mais, c’est Reuters qui relaye les propos du directeur de la banque centrale des Philippines qui indique qu’aucune banque ne s’est fait dérobé de l’argent, mais il se peut que l’attaque ait ciblé d’autres banques.

Pour l’instant, on recense, quatre banques qui ont été attaquées et le réseau Swift s’attend à découvrir d’autres.