Par -

Suite aux attentats survenus le 13 novembre 2015 à Paris, Air France avait annoncé qu’un impact serait ressenti sur son activité. Une crainte qui s’est confirmée mardi. La compagnie aérienne vient en fait de dévoiler ses chiffres. Et de poursuivre en annonçant la perte évaluée à 50 millions d’euros.

Il a été constaté, des vols pas assez remplis, des réservations en chute, provoquant par la même occasion une baisse du chiffre d’affaires d’Air France-KLM en novembre. La compagnie aérienne vient de de dévoiler ses chiffres. Et en un mois, il a enregistré une perte estimée à 50 millions d’euros.

La compagnie l’admet, le trafic au départ et l’arrivée de Paris a été visiblement touché par les attentats. Un impact critique dans les lendemains des attaques terroristes. Ce sont notamment, les passagers en provenance des Etats-Unis et du Japon qui ont annulé ou reporté leurs voyages. Et il faudra entre trois à six mois pour corriger cette baisse des réservations.

Un impact sur la croissance en France

La branche cargo du groupe a elle aussi été touchée, mais cette fois par les mesures de sécurité mises en place à l’aéroport de Roissy. Ce qui fait que, la direction d’Air France KLM espère un retour normal des choses à partir de janvier 2016 et souligne que la tendance se dessine déjà au point de changer la donne avec surtout des réservations en ligne qui rebondissent considérablement.

Une reprise qui ne touche pas tous les secteurs qui ont enregistré des baisses depuis 3 semaines. Selon les prévisions dévoilées aujourd’hui par la Banque de France, l’impact des attentats sur le tourisme, l’hôtellerie et les loisirs va considérablement impacter la croissance : moins 0, 1 point sur le dernier trimestre de l’année.