Par -

Vous souhaitez acheter un bien immobilier, mais vous n’arrivez pas à faire le choix entre une maison individuelle et un appartement ? Il faut avant tout faire une évaluation des avantages, des inconvénients et de tous les éléments qui tournent autour de l’achat d’un bien immobilier.

Un prix d’achat qui varie en fonction de la zone géographique

Il faut savoir que le prix d’achat d’une maison est le premier critère sur lequel, il faut s’appesantir avant de se lancer dans ce projet.

Ce montant, concorde avec le prix d’acquisition qu’il faut additionner aux autres coûts relatifs à la transaction immobilière à savoir les frais de notaire, les frais d’agence… il faut aussi noter que le prix du m2 d’une demeure ou d’un appartement augmente suivant la composition de la maison et du quartier au sein duquel, se trouve la maison.

De ce fait, si vous voulez acquérir une demeure dans une métropole telle que Nantes ou encore Lyon, le montant de l’achat sera bien plus coûteux que si vous choisissez une maison identique en zone rurale ou périurbaine, où on trouve de nombreux quartiers pavillonnaires.

Des charges à supporter en copropriété dans les appartements

Dans le cas de l’acquisition d’un bien immobilier individuel, il vous revient à vous de supporter les charges relatives au chauffage, au jardin, l’entretien. Par contre, si vous choisissez d’acheter un appartement, vous allez partager les différentes charges avec les autres habitants de l’immeuble.

Un critère à ne pas négliger quand vous optez pour ce choix. Toutefois, dans un appartement, il y a des incommodités comme ceux de la vie en communauté qu’il ne faut pas oublier.

Il vous sera par exemple impossible de faire certains travaux sans en avoir l’autorisation du syndic de la résidence, il faudra éviter de faire du bruit dans la journée. Or dans les maisons, vous pourrez faire tout ce qui vous semble bon à faire.

Calcul des impôts

Les bases de calcul des impôts sont les mêmes que ce soit pour les maisons que pour les appartements. En fait, le calcul se fait en fonction de la surface de la demeure.

Toutefois les pavillons sont souvent équipés d’éléments annexes qui font partie du calcul de l’impôt comme le jardin, le garage…. Ce qui pourrait rendre l’impôt plus cher.