Par -

Après la démission du désormais Premier ministre italien Mattéo Renzi, les marchés d’Asie et d’Europe ont tenu le coup, avec en première ligne, la banque italienne. L’euro est en difficulté depuis plusieurs mois.

Éviter la panique

C’est ce qu’on répète ce matin sur l’ensemble des marchés financiers après le vote qui acte le départ de Mattéo Renzi.

Mattéo Renzi avait organisé un référendum constitutionnel en Italie qui s’est soldé par un « non » massif occasionnant ainsi, sa démission.

Alors qu’il avait ouvert en baisse partielle, le CAC 40 a connu une hausse ce matin dans les premières transactions. Il a évolué de 0,50% à 4551,64 points. Sur d’autres marchés européens, c’est le Bourse de Milan qui a subi des revers avec une baisse de 0,87% occasionnée par le secteur bancaire qui occupe la première place. Monte dei Paschi a perdu 7% et Unicredit 5%. Pour Morgan Stanley le fait que le « non » ait été gagnant au référendum montre qu’il ne sera pas facile pour Monte dei Paschi de trouver un nouvel actionnaire permanent.

Une baisse de 50% est également notée au niveau de l’indice des banques depuis que l’année a débuté. L’univers de la banque est impacté par plusieurs créances douteuses estimées à 360 millions d’euros.

Ce lundi matin, Mattéo Renzi, chef du gouvernement italien a annoncé qu’il cédait son poste après avoir fait face à un refus par les votants de son projet de réforme constitutionnel qui ont choisi de se séparer de celui qui voulait transformer l’Italie.

François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France (BdF), a toutefois tenu à atténué l’effet de la victoire du « non » en Italie. Pour lui, ce référendum n’a rien de comparable avec celui du Royaume-Uni qui avait décidé de sortir de l’UE.

Si les marchés résistent c’est aussi parce que l’extrême droite n’a pas pu remporter la présidentielle en Autriche, rassurant ainsi, les investisseurs.

L’euro en difficulté

Mais l’annonce a provoqué un affaiblissement de l’euro. Celle-ci connaît ses jours les plus sombres depuis 20 mois avant de se redresser. La Bourse de Tokyo a clôturé chute légère pendant que le Yen connaissait un raffermissement.