Par -

seLe Swiss Market Index (SMI), principal indice de la Bourse suisse, a connu jeudi 15 janvier l’une des plus importantes chutes de son histoire en une seule séance.

Elle est occasionnée par l’annonce fortuite de la Banque Nationale Suisse (BNS) qui a prévu de rayer son plancher de parité à 1.20 CHF pour 1 EUR. D’habitude, la Bourse suisse inquiète peu les marchés. Notamment l’indice SMI qui n’a pas l’habitude de perdre jusqu’à 13,6% de sa valeur en cours d’une séance.

Après avoir une journée très instable au niveau des échanges, Jeudi 15 janvier, l’indice suisse a fini par clôturer en baisse de 8,67%.

Brutale réévaluation du franc suisse

La Banque Nationale Suisse a étonné tout le monde jeudi dans la matinée quand elle annoncée la fin d’un plan appliqué depuis 3 ans, qui fixe une parité de 1.20 franc suisse pour 1 euro. Cette mesure avait été adoptée fin 2011 afin d’éviter que le franc suisse qui est une reconnue comme une monnaie de sécurité en temps de crise d’être valorisé exagérément face à l’euro qui provoquait une certaine crainte en pleine crise de la zone euro.

L’annulation de cette mesure arrive pendant que l’euro perd considérablement sa valeur depuis de nombreux mois face à d’autres monnaies surtout face au dollar. Mais les fondamentaux de la monnaie suisse veulent certainement vers une revalorisation de la monnaie par rapport au dollar.

Avec le blocage de la parité avec l’euro il devenait difficile de tenir la tendance, voilà pourquoi la mesure a été supprimée jeudi 15 janvier. Ce qui a causé un réajustement de la parité entre le franc suisse et l’euro en à peine quelque minutes après avoir été bloquée de façon artificielle pendant trois ans.

La valeur du franc suisse par rapport à l’euro était fixée à 15% pendant la séance avec une instabilité impressionnante. Mais la parité se stabilise enfin vers 1.03 à 1.04 CHF pour 1 EUR pendant l’après-midi.