Par -

A branch of the Royal Bank of Scotland is seen in the City of LondonL’ensemble des banques de crédit britanniques sauf, la banque qui fait face à des problèmes, Co-opérative Bank, seraient en mesure de faire face aux conditions économiques défavorables d’après l’annonce faite mardi par la Banque d’Angleterre (BoE) qui a mené les tests de résistance.

Barclays, Lloyds, Royal Bank of Scotland (RBS), HSBC seraient capable d’affronter une situation catastrophique comprenant une récession, un sursaut de l’inflation, une hausse considérable du chômage, des taux d’intérêt et une effondrement des prix immobiliers, a jugé la banque centrale (BoE). Par contre les tests ont été plus difficiles pour Lloyds et RBS par rapport à leurs deux concurrentes.

Plusieurs banques britanniques ont réussit

Ces tests ont été dévoilés deux mois après la publication des résultats d’exercices semblables conduits par la Banque centrale européenne et l’Autorité bancaire européenne sur le continent. A ce test Vingt-cinq banques de la zone euro, on note neuf banques italiennes qui avaient n’avait pas réussi à cet examen sans précédent, visant à réparer la confiance dans ce secteur important de l’économie.

Au Royaume-Uni, qui n’est pas membre de la zone euro, huit banques ont été soumises au test de la BoE. A part, les quatre principales banques que compte le pays, trois autres établissements financiers ont réussi à l’examen à savoir : Santander UK, la branche britannique appartenant au géant espagnol, Standard Chartered, qui concentre ses activités en Asie et la banque mutualiste locale Nationwide Building Society.

Co-operative bank tenue en échec
Par contre, Co-operative Bank, une banque qui vient du secteur coopératif qui a d’ailleurs faillit faire faillite l’année passée dont une grande partie des actifs a été rachetée depuis par des fonds d’investissement américains. La BoE lui a demandé sans attente « de présenter un nouveau plan capitalistique ».

Un système « plus résistant »

Dans l’ensemble, la BoE s’est ravie de l’aplomb remarqué chez les autres grandes banques du pays, après la crise financière internationale qui avait secoué plusieurs banques britanniques agissant dans la ville de Londres.

 » en voyant les résultats on voit que le cœur du système bancaire est plus résistant, qu’il peut poursuivre sa mission en servant l’économie réelle même en cas de difficultés importantes et que la confiance croissante dans le système est méritée », a déclaré le gouverneur de la BoE, Mark Carney, dans un communiqué.