Par -

Il trône à la tête des meilleurs placements en France. Grâce à lui, les Français peuvent se constituer un fonds sur le long terme : à utiliser à la retraite ou pour démarrer un projet. L’assurance vie possède plusieurs avantages comme le versement mensuel d’une rente, l’allègement fiscal, et la cession d’un capital sécurisé à ses descendants.

En quoi ça consiste ?

Il permet d’épargner de l’argent sur le moyen et long terme. En plus de l’option d’épargne, elle aide à fructifier le capital du titulaire de l’assurance ou de ces proches. Une fois le contrat arrivé à expiration (ou en cas de mort), vous (le ou les bénéficiaires formellement désignés si vous n’êtes plus vivant) toucherez les gains de l’investissement global minorés des frais.

Principe de fonctionnement

En souscrivant à une assurance vie, l’assureur prend l’engagement en contrepartie du versement de rentes pendant une durée donnée à restituer le capital et les intérêts au bénéficiaire indiqué dans le contrat. C’est au souscripteur s’il est vivant que reviennent les sommes épargnées, dans le cas contraire, ce sont les bénéficiaires.

A la suite de l’ouverture du contrat s’ensuit un premier versement obligatoire. Les rentes futures peuvent se faire de manière régulière ou pas, et il n’existe aucun plafond de versement. Toutefois, il y a plus d’avantages à épargner durant au moins huit ans avant de clôturer son contrat ou de prélever des sommes à tout instant.

Plusieurs modes de gestions sont envisageables : libre, déléguée, et gestion automatique.

On dénombre deux principaux types de contrats :
– Des contrats monosupports en euros : la majorité de vos versements vont être investis dans les obligations. Chaque année, les sommes seront réévaluées d’après le guide assurance vie. La mise est garantie à tout instant et les intérêts générés sur l’année proviennent de  » l’effet de cliquet « .
– Des contrats multisupports : on y retrouve simultanément un fonds en euro et différents types de produits comme la bourse ou les marchés de la finance (dans le monde, en France, des secteurs particuliers) encore appelés  » unités de compte  » ou UC. L’assureur ne peut garantir la valeur des unités parce qu’elles fluctuent, mais vous assure un nombre de titres. Le guide assurance vie nous aide à comprendre la vulnérabilité de ce contrat par rapport aux fonds en euro, mais la rémunération est plus avantageuse.