Par -

Gael Monfils a battu Nicolas Almagro en trois sets et accède donc aux huitièmes de finale. C’est également le cas pour Jo-Wilfried Tsonga et Lucas Pouille, qui va affronter Rafael Nadal.

Jo-Wilfried Tsonga et Gaël Monfils accèdent sans difficulté aux 8e de finale de l’US Open, alors que Lucas Pouille a prouvé une fois de plus qu’il est talentueux et qu’il a la possibilité de battre Alberto Bautista.

En trois années successives, Tsonga a accédé aux huitièmes de finale de L’US Open après avoir battu, le sud-africain Africain Kevin Anderson par 6-3, 6-4, 7-6 (7/4). « Je suis très content de ma performance », a indiqué le joueur.

Confronté à des petits problèmes physiques à la suite du quart de finale à Wimbledon, Tsonga s’était rendu à New York dans l’incertitude, avec l’impression d’être prêt au niveau physique. « Cela ne m’impressionne pas de gagner trois matches ici, j’ai accru les séances d’entraînement, j’ai plus joué au tennis, afin d’être meilleur au service, plus frappé, et encore bouger plus rapidement », a-t-il détaillé.

Aller plus loin que les 8e de finale

« Cela est en train de donner des fruits, mais je veux encore faire mieux et dépasser les 8e de finale, et jouer sur un terrain plus favorable », s’est réjoui, le manceau.

« Je dispose d’un petit sac de frappe chez moi, j’’apprécie beaucoup la boxe cela me fait rire » a détaillé Tsonga qui n’est jamais parvenu à atteindre la finale à Los Angeles différemment de Melbourne, Roland Garros et Wimbledon.

S’il veut réitérer l’exploit des quarts de 2011 et 2015, il doit tout faire pour dominer Jack Sock qui a effacé Marin Cilic (N.9), qui avait gagner l’US Open 2014. Quant à Gael Monfils il a encore impressionné lors de son duel contre Nicolas Almagro, 48e mondial, battu en trois sets 6-4, 6-2, 6-4.

« Je me rend compte que je suis en plein dans le tournoi. Actuellement, je joue bien, mais je sais que je suis capable de faire mieux et être plus présent » a indiqué « La Monf », qui a remporté le tournoi de Washington et qui est arrivé en demi-finale du Masters 1000 de Toronto en juillet. Il devra affronté prochainement le natif de Chypre, Marcos Baghdatis. Celui a une connaissance parfaite de la France et du tennis français. D’ailleurs, il avait été battu par Monfils en deux sets le mois passé à Cincinnati.